Elections locales au Burkina : La Fondation internationale pour les systèmes électoraux et la CODEL approfondissent la réflexion sur le suffrage universel direct

Si le Burkina peut se réjouir d’avoir organisé dans un climat apaisé, en 2015 et en 2020, les élections nationales (présidentielles et législatives), tel n’a pas été le cas avec les municipales de mai 2016 qui ont été, elles, émaillées de violences avec des pertes en vies humaines. C’est dans le souci d’éviter de telles situations malheureuses pour ces élections locales qui s’annoncent pour 2022, que la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES) a tenu ce mercredi 28 avril 2021 à Ouagadougou, en collaboration avec la Convention des organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections (CODEL), un atelier de réflexion sur la pratique du suffrage universel direct pour les élections locales.

La suite sur lefaso.net: http://lefaso.net/spip.php?article104331

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *

Résoudre : *
23 − 17 =